Treize militaires français de l’opération Barkhane ont trouvé la mort lundi soir au Mali dans la collision de deux hélicoptères engagés dans une mission de combat contre des jihadistes, dans un contexte sécuritaire alarmant au Sahel. Il s’agit du plus lourd bilan humain essuyé par les militaires français depuis le début de leur déploiement au Sahel en 2013, et l’une des plus grandes pertes de l’armée française depuis l’attentat du Drakkar au Liban en 1983, qui avait fait 58 morts.

Des combats ont fait 24 morts dans les rangs de l’armée malienne et 17 dans ceux des djihadistes. Le combat s'est déroulé lundi 18 novembre 2019 dans l’est du Mali dans un contexte de dégradation sécuritaire continue, a déclaré l’armée malienne sur les réseaux sociaux.

Le gouvernement malien a entendu le cri de coeur de ses populations en ramenant à 1700 Fcfa, le prix de la confection de la carte d’identité nationale. Un geste salué par l'opinion malienne.

Quel rôle la France a t-elle eu à jouer dans l'attaque de l'Indelimane au Mali? Rôle de complice ou de passivité? A ces deux interrogations, la Malienne, Colonelle Segara Nema, l'une des plus gradées en Afrique ne mâche pas ses mots contre la France.«Les terroristes ont fait exploser un camion d’approvisionnement d’eau et ont ouvert une brèche dans le camp. Les soldats ont appelé à l’aide l’aviation française mais rien n’est venu», fulmine la haut gradée.

Hier samedi, un militaire français, âgé de 24 ans, a trouvé la mort suite à l'explosion d'un engin explosif. La victime, le brigadier Ronan Pointeau, du 1er régiment de spahis de Valence, était en opération dans le Sahel, quand un engin explosif s’est déclenché au passage de son véhicule blindé, détaille un communiqué de l'Elysée. Emmanuel Macron "salue le sacrifice de ce militaire français tué dans l’accomplissement de sa mission"

54 corps dont 1 civil,10 rescapés & constaté des dégâts matériels importants. La situation est sous contrôle.Le ratissage & le processus d’identification des corps se poursuivent.

 Elles protestent contre  contre le départ de leurs époux au front. Et donc, elles bloquent les accès du camp  au Premier ministre venu pour rendre visite aux militaires.

  Regardez la Vidéo

TGT

Togotimes, L'information en temps réel

                                                                                                   

Au Mali où des forces armées togolaises sous le drapeau onusien pour combattre les terroristes enregistrent un blessé tandis que, un de leur collègue du Tchad est tué dans l'explosion d'un engin explosif improvisé .

Le camion-citerne de 14 mille litres transportant du carburant qui a pris feu a fait des morts. On dénombre selon le ministère de la communication dans un communiqué, O7 personnes mortes calcinées, 46 blessés par suite de brûlures, dont 42 ont été évacués. L'intégralité du communiqué

L'attaque de ce 22 juillet au Mali a fait des blessés dont des soldats français et estoniens. Le pronostic vital des blessés n'est pas engagé, selon le porte-parole de l'état-major français des armées.

Page 1 of 3

Infos Sport

Facebook

Calender

« December 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31