LES FEMMES ET LA DÉCENTRALISATION AU TOGO: La Conseillère Municipale de la Commune Golfe2 , BOUABEN Emmanuella donne le ton avec l'Assemblée Générale de Mouvement . Featured

Written by  Dec 01, 2019

Les femmes n'entendent plus jouer le rôle de la lanterne rouge dans le processus de décentralisation. C'est ce qu'il convient de noter à travers l'assemblée générale du Mouvement des Femmes d'Appui à la décentralisation porté ce 30 novembre sur les fonds baptismaux.

 LE RESUMÉ DES TRAVAUX

Les femmes n'entendent plus jouer le rôle de la lanterne rouge dans le processus de décentralisation. C'est ce qu'il convient de noter à travers l'assemblée générale du Mouvement des Femmes d'Appui à la décentralisation porté ce 30 novembre sur les fonds baptismaux.

L'initiative est venue de la voix des sans voix de regrouper les femmes dans un mouvement pour appuyer la décentralisation et dont la portée est de jouer un rôle de phare avant. Réunies ce 30 novembre en assemblée générale constitutive, ces femmes à la tête desquelles se trouve BOUABEN Eyram Emmanuella, conseillère municipale du Golfe2 ont parlé d'elles. Ces dernières ont pofiné et amendé les textes et on mis en place un bureau exécutif.

C'était en présence du maire de la commune Golfe2 et quelques conseillers municipaux. Comme évoqué plus haut, les femmes qui font plus de la moitié de la population Togolaise ont intérêt à s'impliquer activement dans la barque du pouvoir décentralisé pour s'affirmer, s'imposer et valoriser leur talent ou leur savoir faire. Le genre féminin ne doit plus souffrir du complexe d'infériorité au moment où l'administration est plus proche des administrés. Le MoFAD entant donc relever ce défi et équilibrer la tendance par rapport à la participation citoyenne à la chose  publique longtemps exclusivement la chasse gardée des hommes.

Le bien fondé de la décentralisation doit être porté au trefond des femmes et les attirer à quelque niveau que ce soit vers le développement communautaire dont elles sont appelées à être les premières bénéficiaires. Le MoFAD est clair tant dans son but que dans ses objectifs, a laissé entendre sa présidente dans son mot de circonstance. Pour elle, la décentralisation est une occasion à ne pas manquer et son bureau est averti. Cinq (5 ) mois après les élections locales, les femmes entendent se projeter corps âme et esprit dans la réussite de ce vaste chantier décentralisé qui appelle au soutien des partenaires en développement.

La présence du maire de la commune Golfe 2 en est une véritable illustration et ce dernier peut se frotter les mains d'être le précurseur de la marche des femmes vers la décentralisation au Togo. On attend donc le MoFAD dans ses œuvres et dans ses actions.

Fait à Lomé le 30 novembre 2019

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356

Infos Sport

Facebook

Calender

« January 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31