Entrepreneuriat des jeunes: La FAFEDE s’allie à travers une convention de partenariat à Jeruci/ AVC pour une meilleure efficacité d'action Featured

Written by  Dec 13, 2019

A travers cette convention de partenariat,  les deux structures vont conjointement travailler au déploiement du programme de formation et d’encadrement à l’auto-emploi, l’autonomisation des femmes, au développement économique des communautés selon le modèle du concept de la  Fondation africaine pour le développement de l’entrepreneuriat et le développement économique (FAFEDE), Entreprendre à Zéro Franc (EZF) d’une part et au renforcement des actions du dividende démographique.

Le constat fait aujourd'hui dans la plupart des pays africains est que, les dirigeants s'efforcent à travers leurs programmes d'entrepreneuriat pour répondre aux sollicitations de la jeunesse dans le domaine de l'indépendance financière. Mais, malheureusement, il se fait que, les programmes emplois et  entrepreneuriat ne touchent que 10% des jeunes en besoin d'indépendance financière (emploi, auto-emploi entrepreneuriat).

En Côte d'ivoire par exemple, le programme ivoirien AGIR pour les Jeunes, ne touche qu'environ 20.000 jeunes sur les 15.000.000 (15 millions) en besoin d'indépendance financière. Face à cette réalité indéniable, il est alors important pour que ce gap soit comblé et que les 90%  de jeunes non atteints puissent être touchés et avoir accès à l'indépendance financière, d'où le besoin que des initiatives joignent leur force pour une meilleure efficacité d'action.

Ayant trop tôt compris la chose, la FAFEDE à travers son concept Entreprendre à Zéro Franc (EZF) ne dort pas sur ses lauriers. Cette approche sans financement extérieure et qui excelle dans la formation de masse vient encore de s'allier avec une Ong, JERUCI (Justice Et Renouveau dans un Univers de Coopération et d’Intégration), une organisation pour la promotion de la Démocratie, la Justice Sociale, la Gouvernance participative et inclusive, la mobilisation sociale et communautaire à travers un partenariat. C'est Dr Samuel Mathey, président de la FAFEDE et le sieur SYLLA Aboubakari, représentant l’ONG-JERUCI qui ont paraphé le document. Le partenariat qui lie désormais la FAFEDE et JERUCI/AVC cible les jeunes femmes et jeunes hommes  de la commune d’Abobo en Côte d'ivoire  et éventuellement d’autres régions du pays. La convention s'articule autour de trois axes principaux:
•La mobilisation des jeunes et des femmes;
•La mobilisation commune de ressources pour financer les activités et les programmes de formation et d’accompagnement ;
•La formation, l’accompagnement et le suivi des cibles identifiées. Ces actions iront également dans le sens de sensibiliser et éduquer les jeunes à la recherche de la paix et comportements pour préserver la paix et la démocratie.

L’ONG-JERUCI est créée le 15 octobre 2005 et dont le siège se trouve à Abobo, a pour  partenaire ’Agence Conseil VISDED (Vision Sociale pour un Développement Durable) qui est une agence spécialisée dans la mobilisation des partenaires, des bénévoles et volontaires, le développement de la coopération décentralisée et le développement des outils de gestion en économie sociale et solidaire.

La FAFEDE fait la promotion de l'autonomisation des femmes et des jeunes avec son approche novatrice Entreprendre à Zéro Franc et les formations de masse à travers les zones rurales et urbaines.

ENCADRE


Voici les trois raisons pour lesquelles, l'entrepreneuriat basé sur le financement connaît de l'échec de nos jours.
RAISON 1 / 3:

    UN TAUX DE BENÉFICE QUASI-IMPOSSIBLE   

    Les entreprises créées par les jeunes Africains ne sont pas compétitives et sont pré-destinées à la perte. En effet le coût standard du crédit à 15%, ajouté au coût d’imposition fiscale 30% puis au coût de la mauvaise gouvernance 10%, et souvent au coût des retards de paiement amènent l’entrepreneur Africain à devoir faire une bénéfice de 100% pour survivre. Ce qui est quasi-impossible.
   

2.
 

RAISON 2 / 3:


    PAS DE SYSTÈME DE RACHAT EN CAS DE FAILLITE

    Les statistiques parlent de 8 faillites sur 10 initiatives par des entrepreneurs en premier essai de création. Ces 80% qui font faillite, le font en n'ayant souvent généré AUCUN revenu et perdent tout leur fond de roulement. Il n’existe toutefois pas de système de rachat des dettes d'amorçage ou de "second chance" en un nouveau prêt de relance pour ces 80%… On se retrouve avec une société ENCORE PLUS pauvre où ces 80% de jeunes ou leur garant endetté à vie… à payer un prêt qui n'a généré aucune richesse. On a multitude de jeunes à premier fonds d'amorçage ayant vu leur superette partie en feu, des élevages de volailles disparu en une nuit par une grippe aviaire...

     RAISON 3 /3


    COUT EXORBITANT D’ACCÈS À L’INFORMATION OU AUX PERMIS

    Les coûts de constitution d’entreprises ont été relativement réduits, toutefois le coût de l'information (états financiers...) et des permis d’autorisation dans divers secteurs sont relativement exorbitants pour des jeunes sans emplois, sans ressources, dans un système sans redistribution des richesses.
On encore en mémoire la récente directive ivoirienne qui demandait un coût initial de FCFA 3 million pour le permis d'opérer des drones avec un renouvellement annuel à 1,5 millions... avant que le gouvernement ne revoit sa position après un tolé de la jeunesse et des jeunes entrepreneurs utilisateurs de drones dans les startups de médias.

Ces 3 raisons amènent les gouvernements à constater un échec des programmes entrepreneuriaux avec des jeunes et leur garant plus endettés, plus pauvres et plus encore démotivés par la route entrepreneuriale qu'avant.
L'inclusion de l'approche EZF dans les programmes entreprenariaux vient résoudre ces contraintes systémiques avec des jeunes EZF qui démarrent sans coût de capital, sans besoin de système de rachat ou seconde chance et ayant une multitude de technique pour réduire le coût d'information

ATISSO L

Togotimes, L'information en temps réel


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356

Infos Sport

Facebook

Calender

« January 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31